News

Une leçon que j’ai apprise après un an de blogging

Me voilà au seuil de la deuxième année de mon blog et je suis prête à résumer chaque leçon que j’ai réussi à apprendre dans ma première. Parce que j’avoue qu’elles étaient nombreuses et qu’elles ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Par conséquent, toutes ces leçons ont toutes emmené à une grande et importante leçon.

Je suis également déterminée à poursuivre le combat que je mène contre moi-même depuis tout ce temps. Oui, vous l’avez bien compris : j’ai combattu sur le champ de bataille toute l’année. La cible que je m’étais fixée, c’était moi, et le terrain, c’était mon blog.

Quand j’ai commencé à créer de l’art et à écrire des articles et des poèmes, j’ai réussi à remporter de nombreuses victoires. Le fait même que je l’aie fait s’est avéré être une victoire personnelle pour moi.

Et je les célébrerai toutes en continuant à le faire et en les faisant revivre tout en écrivant cette deuxième année.

J’ai tellement aimé mener ces batailles que les petites victoires qu’elles m’ont apportées ont entraîné une énorme récompense personnelle – ma redécouverte.

Et toutes ces nombreuses leçons m’ont fait apprendre une leçon précieuse et importante.

Chaque leçon que j’ai apprise m’a aidé à gagner plus de conscience

Chaque leçon que j’ai apprise m’a aidé à gagner plus de conscience. J’ai réalisé quelles sont les choses importantes dans ma vie et ce qui donne du sens à mon quotidien.

Je disais souvent que je m’améliorais tellement grâce à mon blog que je devenais la meilleure version de moi-même. Je m’empresse de dire, avec toutes mes imperfections et mes échecs, mes mauvais jours et mes souvenirs sombres, mais aussi mes qualités et les victoires que je reçois de chaque leçon que j’apprends.

Ne par rechercher la perfection

Bien sûr, c’était incroyable de découvrir par moi-même que je n’avais pas à rechercher la perfection. Ni à réussir nécessairement et à tout prix dans mes tâches. C’était impossible d’une part et d’autre part, en y croyant, j’aurais des moments encore plus tendus et malheureux.

Par conséquent, la découverte que je suis imparfaite m’a donné une grande opportunité de me pardonner quotidiennement, d’être reconnaissante chaque jour pour ce que je suis, d’avancer, de chuter, de m’élever et d’apprendre tous les jours.

Cela m’a libéré de mes craintes d’être toujours en forme. Cela a fait de moi un humain avant tout.

L’écriture m’aide à gérer mes émotions

Exprimer des émotions par l’écriture m’a aussi permis de vivre plus facilement mes moments de tristesse et de mieux les accepter. De plus, j’ai réussi à mieux me comprendre, à m’épanouir et à grandir professionnellement et personnellement.

En me donnant l’opportunité de m’exprimer par l’écriture, j’ai aussi réalisé à quel point il est important pour mon esprit de le faire. Je me suis rendue compte que j’étais une boule d’émotions et de sentiments et que j’étais une personne hypersensible.

Les libérer à l’extérieur de moi m’aidais beaucoup. J’ai appris à mieux les gérer en les acceptant et en les accueillant. Je l’ai fait en accueillant à la fois les bons et les mauvais moments.

C’est-à-dire que je me permets d’avoir des expériences à la fois agréables et désagréables. J’ai aussi réalisé que lorsque je me sens triste parfois, ce n’est pas quelque chose dont je devrais avoir honte ou que je ne devrais pas supprimer.

C’était une réaction humaine normale et naturelle lorsque quelque chose de désagréable se produisait dans nos vies.

Parce que lorsque nous opérons sur nos émotions et ne les laissons pas sortir de nous, nous ignorons ainsi les bons comme les mauvais moments.

Comment je suis passée de la haine à l’amour

Une leçon très précieuse que j’ai reçue a été de commencer à m’aimer, à aimer la vie, à aimer les gens et les relations humaines, à apprécier la nature qui m’entoure. En fait, ce sont mon enfant et mon blog qui m’ont fait me tourner vers l’amour dont j’avais tant besoin. Et finalement, de la haine, je suis passée à l’amour, réalisant que pour vouloir l’amour, je dois d’abord le donner…

Être acteur de ma vie, pas spectateur

J’ai appris à être acteur de ma vie, pas spectateur. À gérer ma vie seule, en suivant mon cœur avant tout. À être l’acteur de ma journée, à ne pas être le reflet des pensées, des désirs et des intentions de quelqu’un d’autre.

Je suis heureuse de me redécouvrir et m’ouvrir au monde tout en étant avec mon petit enfant et d’apprendre chaque jour à donner du sens à mon quotidien.

Ouais… j’ai beaucoup appris cette année…

Et je n’ai pas l’intention d’abandonner cela et ce qui est encore à venir, car c’est la meilleure expérience de ma vie qui aurait pu m’arriver. À trouver ma vocation sur le plan professionnel, à commencer à me réveiller avec une envie, à oser être moi-même !

Pour ceux qui suivent mon travail, ils sont probablement au courant que j’ai un petit enfant dont je m’occupe et qui a en fait besoin de moi presque toute la journée.

Sachant que je devais fixer mes priorités, je me perdais souvent dans leurs choix et éprouvais souvent des remords, ce qui n’était pas une de mes bonnes expériences, je l’avoue.

J’aime mon enfant plus que tout, c’est sûr. Alors je savais que quand je préférais écrire au lieu de lui parler ou de jouer, je pensais que j’étais sur la mauvaise voie.

Je me suis demandée : le sens de la vie n’en est-il pas un ? Pourquoi dois-je faire un choix ? Je suis récemment tombée sur un article qui parlait de cela et a aidé à mettre fin à mes questions.

Et voici où j’en suis arrivée :

La leçon la plus importante était d’apprendre à trouver un sens

Dans le plan personnel, c’est mon fils qui est le sens de la vie. Mon blog joue un tel rôle dans le plan professionnel. Et un point… c’est tout : j’élève mon enfant tout en m’épanouissant professionnellement.

Je pense que cela devrait être la fin de mes remords et une petite victoire.

Je peux donc affirmer sans crainte que la plus grande leçon que j’ai réussi à retenir durant cette première année de blogging a été de donner du sens à mon quotidien et d’équilibrer ma vie personnelle et professionnelle.

Alors je dirais de tout mon cœur : bien que mon blog n’en soit qu’à ses balbutiements et qu’il ait été ainsi toute cette année, je suis extrêmement satisfaite de mon travail. Extrêmement motivée pour aller de l’avant et passer à autre chose. Cela avait beaucoup de sens pour moi et je prévois de continuer à le faire.

En plus de me sentir utile à travers mon blog, je rêve de me connecter avec des personnes qui en ont besoin et qui bénéficieraient de mes écrits. Donc je veux être utile aux autres en plus de moi-même. De cette façon, mon travail deviendra plus significatif et plus précieux. Par conséquent, cela me rendra encore plus heureuse. L’effort que j’y mettrai en vaudra la peine, deux fois plus.

Le poème sur la leçon qui donne « Sens »

Chaque petite leçon que j’ai réussi à apprendre cette année, chaque pas que j’ai franchi, chaque lopin de terre que j’ai parcouru pour arriver à ce jour, a donné un sens à ma vie et a fait de moi ce que je suis, une meilleure version de moi-même.

Combien d’années se sont écoulées
En quête de sens et à poursuivre l’inaccessible,
Combien d’années de travail acharné
Pour prouver quelque chose d’inutile à qui que ce soit
Mais surtout à moi.
Combien d’années à chercher le bonheur
Là où il n’y avait aucun moyen de l’obtenir.
Combien d’années ai-je eu une mauvaise idée du bonheur,
Et ai-je vu ma vie de manière irréaliste,
Combien d’années ai-je perdu dans ma quête pour me faire plaisir,
Et je n’étais pas moi-même,
Combien d’années ai-je fait semblant d’être moi-même,
Et je ne me suis pas sentie utile,
Combien d’années je me suis fait mal,
Et ai-je détruit tout ce que j’ai réalisé,
Combien d’années se sont écoulées sans signification.
Mais en un an j’ai réussi à ouvrir les yeux sur tout ça !
Et la leçon que j’ai apprise est de trouver un sens
À tout ce que j’ai et fais,
Là où je mets tout mon cœur.

Conclusion

Donc la leçon que j’ai apprise après un an de blogging était de trouver du sens, et aussi la motivation pour aller de l’avant. J’ai trouvé la clé du bonheur.

Cela en valait la peine chaque jour et je suis reconnaissante pour tout ce que j’ai vécu toute cette année. Chaque seconde que j’y respirais en valait la peine.

Chaque mot que j’ai écrit, créé et sorti de moi a porté ses fruits.

De plus, pendant de nombreuses années, à errer et à chercher, j’ai gâché une grande partie de ma vie. Je ne me sentais pas utile et je ne trouvais de sens à rien.

Mais pendant plusieurs mois, j’ai bougé si vite et j’ai réussi à rattraper même les moments manqués. Ce qui me fait voler haut comme un oiseau. Pas pour me perdre dans mes rêves, mais pour me débarrasser de mes peurs. Pour les accepter et aller de pair avec elles. Pour me sentir libre comme un oiseau.

Cet oiseau, battant des ailes et planant légèrement et doucement dans les airs pour se blottir quelque part entre les branches d’un arbre. Une vie bien remplie !

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt !

Si l’article vous a plu, je vous recommande de vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualité 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Commentaires

9 mars 2022 à 19h55

Je suis toujours très heureux de lire tes articles et de les voir s’étoffer … se densifier … grandir en quelque sorte … et je te souhaite de continuer à écrire … non seulement pour toi … mais aussi pour nous 🙏



14 mars 2022 à 12h17

Un très beau retour d’expérience, je sens la passion et toutes les émotions
Bravo



14 mars 2022 à 13h25

Joli chemin parcouru et bravo pour ces belles prises de conscience . Enterrons les cibles, les munitions et les champs de bataille pour cultiver, faire grandir et répandre les beaux potentiels que nous portons !



14 mars 2022 à 18h57

Quel beau témoignage Genka ! C’est génial d’avoir cette prise de recul sur tout le chemin parcouru et tous les efforts effectués, mais aussi tous les bénéfices obtenus. Sans parler de sa propre transformation qui reste, selon moi, le plus beau des résultats !! Bravo et en route pour les prochains défis 🙂



14 mars 2022 à 21h51

Je valide toutes tes expériences et ton retour à ce sujet.
Bravo pour tout le chemin parcouru 👍!
Belle deuxième année 😘.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *