articles poèmes / défi 1 / News

3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien

Aujourd’hui je vais vous parler de mes “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien”. En fait, je participe à l’événement interblogueurs du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog et mon article préféré est ‘Apprendre à lâcher prise.

Ce sujet m’a beaucoup attiré, car être zen fait partie de mes priorités dans la vie.

Cela signifie que dans ma vie quotidienne, je cherche des moyens pour me sentir bien et apaisée.

J’essaie aussi d’éviter les situations tendues.

Cependant, nous faisons face à des moments désagréables dans nos vies et nous ne pouvons pas les éviter.

Lorsque cela se produit, nous aimerions être en forme pour les affronter.

C’est pourquoi les activités zen sont là pour nous aider à reprendre notre souffle et à nous détendre sans trop en faire de notre part.

Elles doivent aussi faire partie de notre vie de tous les jours.

Que signifie ‘être zen’ ?

Vraiment, qu’est-ce que ça fait d’être zen ?

Le plus souvent c’est cette sensation de légèreté qui nous fait passer des heures avec sans se fatiguer.

Et en fait, cela nous donne même de l’énergie supplémentaire.

Dans un quotidien plein de difficultés et d’engagements, rechercher des pratiques qui permettent de nous détendre est une option.

Être zen au quotidien est le choix que je fais dans ma vie pour me mettre en forme et aussi pour me rendre plus heureuse et plus épanouie.

Afin de me sentir bien dans mon présent, j’ai choisi mes propres habitudes qui me permettent de l’être. Je le fais aussi pour arrêter de vivre dans le passé et me soucier moins de l’avenir.

Se sentir bien dans sa peau chaque jour est une meilleure façon de vivre et d’expérimenter la vie, tant qu’on utilise les bonnes méthodes.

Alors, venez découvrir mes trois habitudes indispensables pour être zen au quotidien !

Bonne lecture !

1. Être zen grâce au sommeil / pauses

Photo by Lux Graves on Unsplash

Selon Wikipedia ‘Le sommeil est un état récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d’une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers’.

Ainsi, en termes simples, grâce au sommeil, nous prenons une pause du monde extérieur et nos muscles sont réhabilités.

C’est pourquoi nous améliorons notre santé mentale et physique et sommes prêts à relever les défis de la journée.

Quel soulagement, n’est-ce pas 🙂 ?

Dans un de mes articles précédents, je parle du sommeil et pourquoi bien dormir me rend plus heureuse.

Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

Alors, pourquoi le sommeil est l’une des pratiques zen les plus importantes pour moi ?

Ces deux notions, bien dormir et zen, vont de pair pour moi, car pour être en forme dant la journée et être détendue, j’ai besoin d’un sommeil de qualité.

Et pourquoi est-ce que je mets ces deux concepts ( la pause et le sommeil ) sous un dénominateur commun ?

Ainsi, lorsque j’ai bien dormi, ce qui signifie que j’ai passé mes 8 heures complètes de sommeil, je me sens reposée et prête pour les tâches quotidiennes.

Je suis prête à prendre mes responsabilités et même à être plus productive.

Cependant, lorsque je me sens épuisée pendant la journée, j’ai besoin de courtes pauses.

Et c’est avec ces petites pauses que je dois prendre plus souvent dans la journée que je me remets en forme.

Donc, ce qui est le plus efficace et ce que je peux faire de mieux, c’est d’essayer d’avoir un sommeil de qualité et de prendre de courtes pauses pendant la journée pour récupérer et être prête à relever tous les défis.

2. Être zen pendant qu’on est pleinement dans le moment présent

‘Le moment présent est le seul qui existe.’

J’ai repris cette phrase du livre d’Eckhart Tolle ‘Le pouvoir du moment présent’. Depuis quelque temps maintenant, j’essaie de m’engager pleinement avec cette pensée dans ma vie quotidienne.

Dans mon article sur l’importance de vivre le moment présent, je décris une journée passée en pleine conscience de ce qui est ici et maintenant.

Vous pouvez consulter l’article en cliquant ici.

Ci-dessous, je vais énumérer quelques pratiques qui me font me sentir zen. D’un autre côté, ils me font aussi vivre pleinement le moment présent.

Méditation

Tout en créant les articles sur mon blog, je suis tombée sur et j’ai réalisé les effets bénéfiques de la méditation.

Cette pratique me fait aussi être dans l’ici et maintenant et m’aide à me détendre et à me ressourcer.

Avec la méditation, on peut aussi apprendre à lâcher prise.

Même si je suis actuellement en train d’essayer quel type de méditation fonctionnera le mieux pour moi dans ma vie quotidienne, je suis très proche de l’objectif d’en faire une partie de ma vie.

Dans l’article précédent, je parle des bienfaits de la méditation, ce qui nous met vraiment au défi de la prendre plus au sérieux.

J’ai commencé à apprendre à méditer parce que je voulais vivre dans l’instant. Cela me rend aussi plus heureuse et plus calme.

De nos jours, il est facile de s’immerger complètement dans le présent grâce à la méditation. Internet regorge d’informations à ce sujet !

L’écriture

Je ne peux pas finir de lister mes principales habitudes zen qui me font vivre l’instant présent sans mentionner mon écriture préférée.

Je relie également cette activité au sens de ma vie, à ma mission, à tout mon être, afin de devenir la meilleure version de moi-même. Cela me rend être pleinement dans l’ici et maintenant.

L’écriture a aussi le pouvoir de me tenir éveillée pendant que je donne de l’amour et de la force à travers les mots.

Ces mots, rayonnants d’amour, viennent à moi. Je m’améliore à travers eux et je grandis.

Mais j’envoie aussi ce chaleureux message de paroles à tous ceux qui en ont besoin et qui souhaitent les recevoir.

N’est-ce pas un merveilleuse astuce zen à suivre pour le reste de ma vie ?

Vous pouvez consulter mon article sur l’écriture en cliquant ici.

Mon poème pour vous

Alors que l’année touche à sa fin, je suis prête à faire le point sur mon expérience.

Dans un petit couplet je vous fais réfléchir à ce que vous voulez faire ici et maintenant et à ce que vous attendez de la vie.

Le voilà :

Je profite du silence
De la nature et de sa puissance.
Là, je trouve mon bonheur et mon sens.
Je ressens une certaine aisance.
Compte tenu de ses différentes nuances.
Cette année, je suis heureuse d’avoir plus de présence.
Et donc j’ai moins d’absences.
Je réalise qu’il faut trouver la balance,
Et me plonger dans l’inconnu de la connaissance.
Je dois aussi avoir de la patience,
Et me déclarer mes rêves immenses.
Car dès l’instant de ma pleine conscience,
Des moments de libération commencent.

Lire des livres de non-fiction

Des livres zen pour nous rendre zen : cela vous dit quelque chose ?

C’est une autre façon d’avoir une dose de zen dans mon quotidien en lisant des livres de qualité, qui en retour me font être dans le présent.

Lire des livres de qualité me rend plus calme, me donne de la positivité et de l’énergie. J’arrive à me reposer.

Ignorant cette habitude pendant un certain temps, j’ai récemment créé une pratique qui consiste à lire des livres papier de non-fiction pendant 30 minutes chaque matin.

En m’attachant à cette habitude, j’apprécie désormais les aspects positifs qu’elle a sur mon état émotionnel.

Cela me donne non seulement de la positivité, de la bonne humeur, mais me fait aussi me sentir plus productive et calme.

Mon estime de soi augmente également et je suis plus confiante pendant la journée.

Je n’ai donc pas l’intention d’abandonner cette habitude 🙂 .

Marche à pied

Pour moi, la marche est une pratique zen lorsqu’elle me fait être dans l’instant présent et le vivre.

L’idéal, c’est quand la marche est combinée à la méditation.

Là, je me concentre uniquement sur ce que je vois autour de moi.

Je n’ai pas de pensées obsessionnelles.

Seul le présent existe.

Je fais attention à ma démarche, à la nature qui m’entoure, aux sons que j’entends, au silence.

C’est pourquoi une promenade dans la nature est une excellente occasion de se détendre et de se concentrer sur sa beauté, en étant dans l’instant.

En combinaison avec la méditation, marcher dans les bois, par exemple, ou simplement dans un parc ou une prairie, détend mon esprit et mon corps.

J’ai regardé une vidéo qui m’a donné l’idée d’essayer les deux pratiques en même temps.

Le voilà :

3. Les jeux avec le petit pour plus de zen

Accueillir l’âme de l’enfant en soi

J’apprécie vraiment le temps passé avec le petit. Son esprit jeune et enfantin remplit mon âme et me ramène au temps de l’enfance, où tout est pur, clair et simple.

Les enfants aiment vraiment du fond du cœur. Ils se réjouissent et rient sincèrement dans les jeux, dans la vie et avec nous.

Ils partagent leurs plaisirs et ne veulent pas grand-chose de la vie.

Ce ne sont pas des hypocrites, ce ne sont pas des intrigants. Ils veulent juste s’amuser et jouer à volonté.

Ou ils peuvent être en colère mais expriment leurs émotions rapidement et ne cachent rien.

Puis ça passe vite et ils oublient tout.

Les petits sont inoffensifs et heureux.

Lorsqu’ils reçoivent de l’amour, ils s’attachent et le partagent.

Et quand je parle d’enfants, je veux dire les plus jeunes.

Au fur et à mesure que nous grandissons, tout change.

Il arrive un moment où le monde dans lequel nous vivons est à l’exact opposé de ce que j’associe aux jeunes enfants.

Nous commençons à oublier ce qui est de valeur pour nous.

Il arrive même que l’on se perde dans ce qui ne l’est pas.

Aveuglément perdue depuis des années, c’est maintenant que j’ai besoin de ça.

De toucher cette pure âme d’enfant et de tout recommencer.

De refaire mes premiers pas avec lui.

C’est mon fils qui a éclairé ma vie et lui a apporté la paix.

Un élan de créativité pour plus de zen

Le temps avec le petit me rend créative au sens le plus large du terme, ce qui me rend encore plus zen dans le présent.

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

L’enfant à côté de moi réveille l’enfant en moi et le fait jouer, chanter, danser et dessiner à volonté.

Il le fait rire du fond du cœur.

Et le rire ne nous rend-il pas sains ? N’est-ce pas le moyen le plus sincère et le plus facile de montrer notre bonheur.

C’est ce que j’appelle « avoir du zen en abondance ! »

Je me sens libre comme un oiseau et j’accueille à bras ouverts cette liberté d’expression et de détente que je reçois à travers mon fils.

Je ne suis pas extrêmement douée dans ces pratiques, mais comme l’écriture, elles me détendent et m’apportent le bonheur et le zen dont j’ai besoin.

Pour conclure

Voilà donc mes habitudes zen quotidiennes dont je ne peux me passer à ce stade de ma vie.

Mais tout doit être en équilibre !

Toutes ces pratiques sont là pour me montrer que j’ai des options et de la possibilité de choisir.

Elles diversifient également ma journée et ne m’entraînent pas dans la monotonie et l’ennui.

Je suis reconnaissante de leur effet et continue de les développer.

Tant que je suis zen et que je suis plus heureuse avec elles.

Et vous, quelles sont vos habitudes zen au quotidien ?

Avez-vous des pratiques qui vous font du bien malgré les moments de tension ?

Je serai heureuse de vous lire ci-dessous dans les commentaires !

Photo by Sage Friedman on Unsplash

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt !

Si l’article vous a plu, je vous recommande de vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualité 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Commentaires

29 novembre 2021 à 17h40

Merci pour cet article très poétique !
J’aime particulièrement l’idée de retrouver la zénitude aux côtés d’un enfant : quand on est avec eux, tout est simple, on rit, on pleure c’est „brut de pomme“ mais c’est clair. On joue, on mange, on dort… les basiques qui font tant de bien ! Pas de projection dans le futur qui fait peur, ni de regret du passé (ou alors juste le regret d’avoir dû arrêter de regarder la pat’patrouille il y a 5 minutes… rien de très grave donc)
Merci d’avoir rappelé la simplicité de vie de l’enfant en moi, en recontactant le bonheur des moments que je passe chaque jour avec mon fils



29 novembre 2021 à 18h27

Ce qui me détend le plus je pense est le sport ou alors simplement aller marcher.
Cela oxygène le cerveau et après ça, on ne voit plus les choses de la même façon… Une différence radicale dans ma vie !



30 novembre 2021 à 10h07

Merci pour cet article qui reprend presque toutes mes habitudes pour être zen.
J’ajouterai que parfois, j’ai besoin de calme et parfois de tourbillon autour de moi pour rester zen; comment danser dans la cuisine en préparant le diner sans une bonne dose de son 😉 !
Merci pour ton partage de zénitude!



    30 novembre 2021 à 14h03

    Merci pour ton commentaire, Alice ! La musique fait vraiment du bon travail lorsque nous voulons nous détendre ou elle peut accompagner une autre activité et nous donne l’enthousiasme pour la faire.



30 novembre 2021 à 13h13

Article qui détend à sa seule lecture 👏 Moi j’aime prendre le soleil, ça me réchauffe le corps, me détend et me permet de m’évader.



    30 novembre 2021 à 14h07

    Merci pour ton commentaire gentil! Le soleil me calme aussi et être au soleil est un plaisir que je me permets parfois rarement, mais j’aime la paix qu’il m’apporte. J’ajouterais ça à mes habitudes zen.



30 novembre 2021 à 13h24

J’ai moi aussi participé à cet évènement de blogging et j’avoue être très enthousiaste à l’idée de lire les contenus à ce sujet. Je te rejoins totalement sur le sommeil, j’ai décortiqué ce sujet de mon côté et depuis je sais qu’il faut vraiment dormir 8 heures. Il m’arrive tout de même de dormir moins par insomnie, auquel cas je mange beaucoup de fruits pour rattraper la fatigue. Car il ne faut pas se laisser abattre parce qu’on dort moins. Je me suis pas mal saboté avec la croyance que j’étais trop faible par manque de sommeil mais il arrive qu’on dort moins parfois et il faut l’accepter quand même.

Le moment présent c’est un indispensable selon moi et il est bon de le rappeler car je suis beaucoup en introspection ces derniers temps. Ce qui fait que je vais dans le futur, dans le passé, dans l’imaginaire. Ce qui parfois, me fais oublier ma séance de méditation. Pas très bonne habitude de ma part et ça fait du bien de le relire pour remettre l’idée dans ma tête.

Pour ce qui est de l’âme d’enfant, nous pouvons la retrouver avec de gros efforts de consciences. Il y a peu, j’ai rejoué à un jeu vidéo de mon enfance, ça a fait remonter pas mal de souvenir. La nostalgie a du bon. Je ne sais pas si c’est grâce au développement personnel que je fais mais j’ai pu me reconnecter à certains points de l’état d’esprit que j’avais puis, j’ai repris le meilleur pour le réintégrer à mon moi d’aujourd’hui. Je ne dis pas que ça change l’état d’esprit du jour au lendemain mais ça permet d’avoir des frustration d’énergie plus maîtrisée. Anthony Robbins en parle dans son livre, la PNL en général permet ce genre d’exercice qui sont, ma foi, très intéressant.

Merci pour cet article riche en bons conseils 🙂



2 décembre 2021 à 14h01

La médiation a de nombreux bienfaits sur nous .Et comme tu le dit , tout est une question d’équilibre 😉



    2 décembre 2021 à 14h34

    Oui, pour que nous puissions profiter de toutes les habitudes zen dont nous avons besoin et qui ont du sens pour nous. Sans lesquelles même on ne peut pas non plus parfois 🙂 ! Merci pour ton commentaire !



2 décembre 2021 à 15h02

Alors là je ne peux pas être plus d’accord avec toi. Faire vivre l’enfant qui est en nous. Excellent conseil. En plus, quand les enfants tombent, ils pleurent 5 minutes puis retourne s’émerveiller du monde qui les entoure. Merci pour ce très bel article.



5 décembre 2021 à 18h07

Chère Genka … Je lis ton article avec beaucoup de plaisir et me connecte à cette vibration qui te rend Zen … C’est toujours inexplicable ce qui nous rend Zen … Un cheminement intime et personnel et pourtant indispensable pour se sentir en harmonie dans notre environnement extérieur … Merci de nous avoir laisser entrevoir ta recette du bonheur 🙏



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.