Articles / défi 1 / News

Voyage, sport, nutrition, font-ils le bonheur ?

Comment le voyage, le sport et la nutrition peuvent-ils affecter le bonheur ? Ces trois mots parviennent-ils à nous rendre heureux d’une manière ou d’une autre ? Peuvent-ils faire le bonheur ? Ce sera une question à laquelle je répondrai aujourd’hui dans les prochaines lignes.

En effet, je participe à l’évènement inter-blogueurs de Mathieu Christophe, qui nous a proposé le défi d’écrire sur ce sujet passionnant. Son blog Destination fitness est très intéressant, j’apprécie tous les articles qu’il contient, mais celui qui retient le plus mon attention est Pourquoi un road trip changera ta vision du monde… ( 1/3 ).

Depuis que j’ai créé mon propre blog, j’ai commencé à aimer encore plus les défis et j’ai immédiatement accepté le sien. Mais en y repensant, je me suis rendue compte que ce ne serait même pas le défi standard, avec des difficultés parsemées en cours de route et un sentiment désagréable que je ne serais pas capable de le relever.

Il s’est avéré que j’ai écrit facilement cet article, s’accordant très bien avec le sujet, ce qui semble m’avoir donné une raison de réfléchir davantage à ce qui me rend heureuse. Supposons donc que ce sont certains de mes moyens d’atteindre le bonheur dans ma vie quotidienne sans stress ni inconfort.

Alors, on y va 🙂 .

Le bonheur est un voyage, pas une destination

Cette citation, dont je n’ai pas trouvé l’auteur, que je mets en titre, va loin dans ma vision du bonheur que je trouve dans un voyage. Prenons comme exemple le chemin vers le succès que nous visons, ou simplement un objectif que nous voulons atteindre dans notre vie quotidienne, ou un voyage dont nous avons planifié la destination.

Quel que soit le chemin que nous choisissons ou emprunterons, pour atteindre le point chéri et nous lancer dans ce voyage, il sera extrêmement intéressant, amusant, plein d’aventures, voire d’adrénaline, aussi d’accomplissements, mais également d’échecs, qui laissent néanmoins une trace indélébile, un souvenir précieux, une belle leçon.

Un voyageur peu enthousiaste, ça vous dit quelque chose ?

Il y avait une période où je ne prenais pas la route facilement, même jusqu’à récemment j’étais parmi les « non-passionnées » (bien sûr, il y a eu des exceptions à la règle).

D’ailleurs, de tels événements arrivent dans nos vies, que cela nous plaise ou non (le destin connaît parfois son travail 🙂 ).

Il y a de tout dedans, la vie est agrémentée de situations poivrées et moins poivrées. Savez-vous ce que j’ai ressenti après ce type de voyage ? Je voulais reprendre la route, j’étais prête pour de nouvelles expériences, je bouillonnais d’énergie, j’étais encore plus confiante en moi et en mes capacités.

Même s’il m’a été difficile de recommencer et de ‘faire une nouvelle aventure’, les résultats que j’ai obtenus par la suite, les bénéfices en ma faveur, ont été étonnants et extrêmement inspirants. J’ai beaucoup à dire sur les voyages, que je n’ai pas commencés avec beaucoup d’enthousiasme. En fait, je vais me concentrer sur l’un d’entre eux, qui m’a vraiment ouvert la voie vers l’avenir, a répondu à des questions de longue date et m’a rendu plus active dans mes actions. À vrai dire, cela s’est avéré être un tremplin pour prendre des décisions importantes.

Le voyage à Madrid, qui m’a donné plus de courage

Donc, c’était mon voyage à Madrid, qui est aussi devenu une partie de ma vie. Je n’y suis pas allée avec beaucoup d’envie, car la “grande ville” était le terrain où ma maladie s’est développée il y a quelque temps, où la peur de la société est apparue, où je me suis sentie déprimée et j’ai perdu toute passion pour la vie.

Bien que la naissance de mon fils m’ait beaucoup changé et continue de le faire, ce nouveau monde ne m’a pas particulièrement attiré. Mais cette magie dans laquelle je suis tombée et qui m’a énormément captivé, m’a motivé et m’a fait continuer à suivre mes rêves et mon cœur à toute allure. Une nouvelle culture, une nouvelle langue, de nouvelles expériences et émotions, un nouveau monde dans lequel je me suis retrouvée et qui a été déterminant pour certains projets de ma vie.

L’une des grandes étapes que j’ai prises là-bas a été de créer mon propre blog. Face à des émotions fortes, elles s’avèrent souvent être le moteur pour prendre de plus grandes actions et décisions malgré la peur qui existe en nous. Merci pour ce moment ! 🙂

L’opportunité d’être moi-même partout

J’ai fait ce pas en avant et j’ai maintenant l’opportunité d’être et de me sentir « moi-même » partout dans le monde, ce qui m’a rendu encore plus heureuse.

Je n’ai pas peur des aventures et des changements. En apprenant à être moi-même dans le blog tous les jours, il me sera plus facile de le gérer en société. Quel courage 🙂 .

Eh bien, chers lecteurs, pensez-vous que les changements sont utiles ? À vous de réfléchir !

Alors, j’aime voyager, mais j’aime aussi retourner là où se trouvent mes racines. Cet endroit me relie au moment le plus précieux, pur et innocent de ma vie – mon enfance ! C’était aussi un remède dans ma période difficile.

Le sport est un chemin vers le bonheur !

L’exercice régulier, la marche simple, voire la course de temps en temps m’ont également réconforté, entre autres, lorsque j’étais dans une période difficile. Une promenade dans la nature est un déchargement idéal même aujourd’hui. Mon petit et moi nous entraînons constamment.

Moi, j’ai un amour pour le mouvement depuis mon plus jeune âge. Je suis un athlète dans l’âme, mais non réalisé. Je voulais étudier dans une école de sport, mais évidemment la vraie passion pour le sport, celle qu’on veut être un gagnant à tout prix, n’était pas pour moi. Je le fais pour le plaisir, pas pour gagner. Cela accompagne toujours mon quotidien et fait partie de mon bonheur quotidien.

Selon de nouvelles recherches, l’exercice régulier réduit l’anxiété, améliore l’humeur, nous aide à prendre de meilleures décisions et à changer notre vie pour le mieux.

Le bonheur est aussi dans la nourriture

La nourriture, sans se rendre compte qu’elle peut affecter mon bonheur, a toujours été un sujet épineux pour moi.

Pendant la puberté, et même après, je faisais attention à ce que je mettais dans ma bouche, surveillant en permanence le nombre de calories consommées. Mais j’étais en fait concentrée dans ma tête sur ce que je ne mangeais pas, et j’étais en colère de ne pas pouvoir manger ce que je voulais.

Je veux dire, j’ai trop pensé à la nourriture. Je devais juste bien manger et sans stress, avec des aliments heureux et bons à mon goût.

Je n’aimais pas mon corps et ignorais le fait que je pouvais manger avec plaisir. De plus, la nourriture est devenue une torture et un choix douloureux pour moi au quotidien.

Maintenant, je mange avec plaisir et qaund j’en ai besoin; j’aime la nourriture saine et heureuse et je me sens bien dans mon corps.

Je me sens bien dans ma peau, je profite pleinement de mes aliments heureux, même pas si heureux (je ne pense pas trop à la nourriture maintenant et je le fais avec joie) .

Je mange sainement (même sans faire de gros efforts), car cela me fait vraiment me sentir mieux et plus heureuse. Surtout des biscuits faits maison ou autre, des tomates mûres faites maison, de la salade du jardin, des haricots, des courgettes ou des pommes fraîchement cueillies.

Le bonheur dans le voyage, le sport, la nutrition, en rimes

Puisque je ne peux m’empêcher de m’en tenir à la nature poétique de chaque article de mon blog, (tout en ayant un autre défi), je vous propose aujourd’hui une forme poétique très, très simple :

Vous aimez voyager
Vous aimez faire du sport,
Vous aimez manger,
Mais vous n’en faites pas trop …
Vous aimez étudier,
Vous aimez observer,
Vous aimez retenir votre souffle pour admirer …


Vous aimez marcher,
Vous aimez bouger,
Vous aimez sentir votre pouls s’accélérer …
Vous aimez manger sain,
Pour ne pas aller chez un medecin,
Vous aimez profiter de la nourriture,
Et cela ne devrait jamais être une torture …

Finalement tout ces objectif-là nous feront si pure !

En conclusion – être modéré pour être heureux

Une fois que nous sommes capables de trouver nos aliments heureux, de réaliser qu’il est bon de “bouger et de nous entraîner” et d’apprendre à quel point voyager est une expérience et une aventure, alors nous avons plus confiance en nous. Nous sommes plus déterminés dans nos actions et nous nous rendons que nos vies sont très précieuses.

Cependant, il est important de faire tout cela avec modération afin d’être heureux, aussi agréable soit-il – manger modérément, faire de l’exercice modérément. Nous devons aussi voyager, mais toujours nous rappeler d’où nous venons et ne pas oublier le chemin qui nous a conduits là où nous sommes maintenant.

Et vous, aimez-vous ces trois ‘porteurs’ de bonheur ? Voulez-vous être plus heureux aujourd’hui en faisant chaque jour des pas de base dans la bonne direction vers votre bonheur ? Je vous laisse le soin de faire vos propres choix sur ces trois actions, et sur les progrès qu’il faut faire chaque jour.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt !

Photo by Filip Mroz, Vitaly Sacred, Artur Rutkowski on Unsplash

Si l’article vous a plu, je vous recommande de vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualité 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

12 juillet 2021 à 14h37

« Le bonheur est un voyage, pas une destination » : magnifique ; cette phrase est un hymne à l’évasion. Merci pour cet article qui met en avant la convergence du sport, du voyage et de la nutrition : les porteurs de bonheur, comme tu l’as si bien écrit.



12 juillet 2021 à 17h25

” Manger sainement et fait maison” Quel bonheur en effet!
Les voyages font partie de ma vie, ce sont des expériences qui s’additionnent et cela ne gomme en effet pas du tout mes racines.
J’ai une relation plus mitigé avec le sport, mais souvent en faire m’apporte beaucoup de positif (et de hygge).
Merci pour ce très chouette article !



    12 juillet 2021 à 20h18

    C’est vrai, Aude ! Pour être heureux, il faut être en forme. Il faut donc manger sainement et bouger. Par conséquent, lorsque nous nous sentons bien, nous avons alors plus envie de redécouvrir le monde, de partir en voyage, d’explorer. Et tout est lié au bonheur.



Nicolas
12 juillet 2021 à 18h59

La recette du bonheur ne serait elle donc pas de faire des activités qui nous plaisent, en étant libre tant dans sa tête que dans sa vie ? L’activité physique et la gastronomie sont d’autres formes de nourriture du cerveau mais elles procurent inévitablement (chez moi en tous cas) un sentiment de plénitude. Se sentir bien dans l’instant !



    12 juillet 2021 à 20h23

    Oui, exactement . Et on se sent bien quand on les fait. Ils nous profitent et notre bonheur augmente. L’envie d’aller de l’avant augmente et nous affrontons plus facilement les difficultés. Nous avons plus confiance en nous et nous sommes confiants.



13 juillet 2021 à 9h54

J’adhère parfaitement à cette phrase “Le bonheur est un voyage et pas une destination“ … il se trouve dans moment que nous vivons, à nous de savoir le cueillir en pleine conscience 😉



13 juillet 2021 à 15h55

Merci pour cette belle authenticité. Très bel article. 😉



14 juillet 2021 à 9h36

Le sport, la nutrition et les voyages peuvent contribuer aux bonheurs. Mais ça dépend surtout de notre vision des choses , et de comment on les utilise .



15 juillet 2021 à 9h09

Merci Genka pour cet article qui s’accorde parfaitement avec mon carnaval d’articles !
J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire 🙂
Comme d’habitude j’ai envie de dire !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *