défi 2 / News

Loi de l’attraction dont dépend mon bonheur

Jour23′

Hier, en lisant un article dans un blog connu, je suis tombée sur le paragraphe suivant : ‘L’Histoire est pleine de détails amusants sur des personnages célèbres qui s’efforcent de montrer leur importance, de George Washington, qui exigeait qu’on l’appelât “Sa Grandeur le Président des Etats-Unis” jusqu’à Victor Hugo qui désirait donner son nom à la ville de Paris.’.

Je tiens à souligner que cela n’a rien à voir avec le sujet sur lequel j’écris aujourd’hui, à savoir la loi d’attraction.

Cette phrase me rappelait en fait un passé très lointain, car j’adorais lire les livres de l’auteur Victor Hugo. Cela me reliait aussi à un pays assez éloigné du mien, que je voulais beaucoup voir à l’époque.

D’ailleurs, à cette époque, je ne connaissais toujours pas l’existence de la loi de l’attraction, qui m’a pourtant aidé à réaliser nombre de mes rêves.

Cependant, il a agi pour moi sans même m’en rendre compte, et aussi avant que je lis ‘Le secret’ et d’autres livres qui me le révéleraient.

J’ai déjà une idée de ce qu’est cette loi de l’attraction et de son fonctionnement. Et je peux dire avec certitude que j’ai ressenti son effet plus d’une fois.

Si vous voulez en savoir un peu plus à ce sujet et si vous ne le connaissez pas du tout, cliquez ici pour consulter l’interprétation donnée par wikipedia.

Maintenant je vous laisse apprécier mon article, qui est lié à son impact sur certains événements de ma vie.

Une histoire positive qui commence dans mon esprit

L’article que je suis tombée sur ce nom de l’écrivain Victor Hugo était « Comment se faire des amis : Les meilleures astuces pour se faire un réseau », appartenant au blog d’Olivier Roland « Des livres pour changer de vie ».

C’est ainsi que je me suis souvenue de l’époque où j’étais étudiante en philologie il y a plus de 15 ans. J’ai étudié la littérature bulgare et française. J’ai dû lire beaucoup de livres pour me préparer aux examens finaux.

Il y en avait de bons, mais il y en avait de très bons.

L’un des derniers était Notre Dame de Paris, écrit par Victor Hugo. Je l’ai lu au moins trois fois.

J’étais enivrée par chacun des rôles, l’intrigue, les lieux décrits dans le livre et où apparaissent ses personnages.

Dans ma tête, je créais des images de tout ce que je lisais et j’imaginais que je faisais partie de l’intrigue.

Je savais qu’un jour j’irais vraiment dans cet endroit.

A cette époque j’avais une carte avec l’image de la Tour Eiffel. Je l’ai mis sur le miroir que je regardais tous les jours. Je me suis tenue devant lui et j’ai regardé cette carte d’un air rêveur.

En la regardant, la phrase suivante m’est venue à l’esprit, que j’ai même souvent prononcée à haute voix :  » Un jour, même à 70 ans, j’irai à cet endroit !  »

Je me suis souvenue de ces mots et chaque fois que je voyais cette carte, ils semblaient faire partie de moi et commencer à devenir une réalité. Chaque fois que je me regardais dans le miroir, je voyais la Tour Eiffel et ces mots résonnaient en moi.

Quelques mois plus tard, ces mots sacrés, souvent sortis de moi depuis quelques semaines avec mon fort désir qui en découlait, sont devenus une réalité.

Comment la loi de l’attraction fonctionnait sans même le savoir

Un jour, alors que je passais devant le département ‘des romanistes’ de l’univeresité, la secrétaire qui y travaillait est sortie.

Comme nous nous connaissions, nous avons commencé à parler. Voici comment elle m’a expliqué le nouveau programme Erasmus.

Elle m’a dit que je pouvais postuler et que dans quelques mois je pourrais aller en Belgique pour échanger des expériences avec une université là-bas.

Je l’ai fait et j’ai obtenu l’approbation. Quelques jours plus tard, je suis partie. Là, les professeurs ont organisé un voyage à Paris, en France. Je me suis inscrite et je suis allée voir la Tour Eiffel.

C’est ainsi que j’ai réussi à provoquer mon voyage à Paris avec le pouvoir de la pensée et ainsi j’ai réussi à voir cette attraction touristique sur la carte.

Nous avons également atteint la cathédrale Notre-Dame de Paris. J’en ai fait le tour à l’intérieur et à l’extérieur. Alors que je marchais lentement et prudemment, je me suis tellement rapprochée des personnages et des lieux du livre que je les ai ressentis de près. C’était comme si je le lisais à nouveau.

Chaque élément prend vie sous mes yeux. Les images que j’ai créées dans ma tête me sont venues. Le bossu Quasimodo, la bohémienne Esmeralda et l’archidiacre Claudius Frolo étaient là, et je jouais avec eux.

Quand j’ai quitté la cathédrale, j’ai même pleuré. Ce fut une expérience forte pour moi, une émotion extraordinaire qui est sortie de moi.

La même chose s’est produite avec la Tour Eiffel, qui était donc la cerise sur le gâteau. Ce voyage fut un moment sublime et inoubliable.

Quand ai-je découvert la loi de l’attraction ?

La loi de l’attraction – j’ose avoir autant de pensées positives que ces pierres sont nombreuses ! Plus j’en ai, plus elles éteignent le négatif.

Alors, quelques années après ce bel événement, les années sombres de ma vie se sont succédé… C’était une époque où j’étais épuisée mentalement. J’étais en convalescence depuis longtemps.

Et honnêtement, je continue de m’automédiquer, sachant que pour avoir un psychisme sain et un bon développement personnel, il faut les nourrir et les améliorer quotidiennement.

C’est ce que je fais actuellement sur mon blog.

Comme pour la fleur que je dois arroser tous les jours, le psychisme a besoin de soins constants. J’ai donc commencé à lire des livres de qualité. J’ai d’abord lu Le Secret écrit par Rhonda Byrne. Là, j’ai appris cette loi de l’attraction et comment elle fonctionne.

J’ai donc déjà délibérément commencé à créer une image dans ma tête que je voulais être en fait ma vie et ce que je voulais qu’elle représente.

Tout comme l’exemple avec la carte que j’ai mise au dessus du miroir et la pensée que j’avais, en la regardant tous les jours et c’est devenu une réalité, d’autres choses se sont produites dans ma vie qui ont été influencées par le pouvoir de la pensée.

J’ai trouvé un travail. Il y avait des collègues avec qui je m’entendais bien.

Puis mon mari est entré dans ma vie.

J’ai finalement donné naissance à mon plus grand cadeau de Dieu, qui était mon enfant.

Je suis en bonne santé, j’avais ma propre famille, j’ai des parents et des proches autour de moi. Tout s’est déroulé comme prévu et comme je l’imaginais.

Je dois croire en quelque chose avant que ça m’arrive

Je crois en cette loi non seulement parce qu’elle fonctionne pour moi et réalise mes pensées au fil du temps. Mais parce que ce que je veux dans la vie, ce sont des événements et des histoires beaux et positifs. Ceux qui réchauffent mon âme dans le quotidien.

Je sais que je dois être positive chaque jour, simplement parce que ce le sera et je le défierai avec mon esprit. Non pas que je n’aie pas de moments négatifs, mais je les passe plus indolore.

Il semble qu’ils se produisent déjà dans ma tête et j’ai l’attitude que je les ai déjà atteints. C’est la meilleure partie que je reçois de toute la situation. C’est-à-dire le sentiment d’être heureux avant que mes rêves ne deviennent réalité !

Maintenant, j’ai d’autres rêves et d’autres projets. Je dirige toujours mes pensées dans cette direction.

Je crée ce blog, qui est aussi l’un de mes rêves. C’est la chose la plus incroyable qui m’arrive en ce moment.

J’oserai aussi et avancerai pour atteindre mon bonheur chaque jour.

Si vous avez aimé l’article, je vous incite à vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualités 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *