défi 2 / News

Être heureuse avec des compétences linguistiques minimales!

Jour ‘5’

Beaucoup de gens aiment voyager. Même si le voyage se fait à travers un livre, on rêve de s’y immerger, quelle que soit la langue dans laquelle il est écrit. Pour comprendre un livre écrit dans une langue que vous ne comprenez pas bien, vous aurez besoin de plus d’efforts et de temps, mais avec les progrès de la haute technologie, il est très facile de le lire / traduire dans une langue étrangère.

Demain je prévois d’aborder le sujet de la technologie dans ma prochaine partie du ‘bonheur’, que je vous présente pour la journée 😉 .

La barrière de la langue est difficile à surmonter lorsque vous ne pouvez pas commander de thé nature. Ou bien demander où se trouve la sortie du bâtiment respectif.

Pour ces dernières choses, vous avez besoin de compétences linguistiques minimales !

Alors découvrez pourquoi vous avez besoin de compétences linguistiques de base pour vous sentir heureux lorsque vous voyagez ou séjournez à l’étranger.

Une rencontre fortuite m’a provoqué linguistiquement

Ce qui m’a fait penser à cela, c’est un incident d’hier. J’ai donc rencontré une femme qui parlait à son enfant et utilisait des mots similaires à ma langue maternelle. Je lui ai demandé quelle langue elle parlait et elle m’a répondu que c’était l’ukrainien.

La conversation était en anglais, bien que mon anglais soit un peu faible. Mais j’ai enfin réussi ! Comme la langue est nécessaire et riche pour notre socialisation quand on est dans un pays étranger comme moi !

Par conséquent, avec peu de connaissance d’une langue étrangère et des compétences linguistiques minimales, j’ai pu avoir une bonne conversation avec une dame inconnue.

Même avec des compétences linguistiques minimales, c’est extrêmement important !

Les sages disent: ‘En demandant, Constantinople peut être atteint’. Je dirais que lorsque vous demandez une destination et que vous savez comment le faire, vous pouvez même conquérir la Grande Muraille de Chine 🙂

Maintenant, je vais vous raconter une autre histoire. Ma sœur me l’a dit et son sujet est assez thématique.

Lors de son voyage en Chine début 2019, elle ne parlait pas chinois et tout le monde sait que c’est une langue très difficile. Elle n’avait appris que deux mots: «Bonjour» et «Merci».

Cela lui a permis de rencontrer de la réactivité parmi la population là-bas.

Par exemple, en marchant et en regardant la Grande Muraille de Chine, elle a utilisé ces mots uniquement pour que quelqu’un la photographie dans un endroit intéressant.

‘Il ne faut pas beaucoup de mots pour dire la vérité’
Sagesse indienne

Et j’ajouterais qu’il ne faut pas beaucoup de mots pour être compris ! Vous avez besoin de bons mots !

La connaissance elle-même est une bénédiction et un bonheur

Où que vous soyez, pensez avec votre cœur. Il n’y a pas de barrières linguistiques pour lui!

En fait, ma connaissance du français m’aide à apprendre l’espagnol beaucoup plus facilement. Ainsi, la connaissance dans un domaine peut toujours aider dans un autre.

Toute connaissance est grâce. Chaque connaissance que nous possédons est précieuse.

À mon avis, même d’un point de vue psychologique, la connaissance peut même augmenter la confiance en soi. En savoir plus et apprendre en permanence rend une personne confiante dans ses actions.

Cela la motive à montrer des résultats et à montrer de bons résulats en les utilisant. Elle peut les transmettre aux autres et leur fournir des informations positives et utiles. Elle peut les aider d’une manière ou d’une autre.

Par conséquent, il est important lorsqu’une personne s’efforce de développer et de compléter ses connaissances ! Pas seulement pour lui mais aussi pour les personnes qui en profitent !

Si vous avez aimé l’article, je vous incite à vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualités 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.