Articles / articles poèmes / défi 1 / News

Comment vivre le Bonheur de différentes manières

Dans cet article je vais vous expliquer comment vivre le Bonheur de différentes manières. J’ai été inspirée par la vidéo ‘Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur’ de Tedx Talks. Là, Elisabeth Grimaud nous explique le fonctionnement du cerveau humain.

En plus de commencer son discours en disant qu’on parle souvent du bonheur et qu’on en dit un tas de choses, elle mentionne au début de son discours que cela est un état d’esprit. Elle croit que le désir de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein se travaille. Mais ‘derrière le fait de dire que le bonheur est un état d’esprit il y a un peu plus que ça’ et elle explique cela dans sa vidéo.

Plus tard dans la vidéo, elle nous raconte une histoire qui lui est arrivée lors d’un voyage d’affaires à Grenade. Mais ce à quoi elle prête attention, c’est sa visite au Palais de l’Alambra le troisième jour de son séjour là-bas.

Là, Elisabeth a fait l’expérience de son propre Bonheur de différentes manières, qui, selon elle, s’exprimait par les émotions et s’expliquait grâce aux mécanismes du cerveau. C’est ce qu’elle appelle la D.O.S.E. et cela lui a apporté du bien être.

La D.O.S.E. et comment l’activer

La D.O.S.E. correspond aux quatre neurotransmetteurs : dopamine (neurotransmetteur de la réussite‘vous l’avez à chaque fois que vous faites un effort, ou que vous sentez que vous allez vers la réussite, celui qui va vous donner des ailes, c’est celui qui va vous dire allez, vas-y, vas-y, ça vaut le coup ce que tu vas voir’), ocytocine (neurotransmetteur de l’attachement‘à chaque fois que vous reliez’à quelqu’un’), sérotonine (neurotransmetteur de la satisfaction‘je n’étais perdu mon temps, j’avais fait les choses, j’avais suivi, j’étais pleinement présente, j’étais fière, j’étais satisfaite’), endorphine (contraste de l’émotion ‘il endort la douleur; vous êtes fatigué et vous ne l’êtes plus. Votre corps sait très bien gérer l’effort et vous permet pouvoir continuer tout en ayant un petit peu moins mal et à ce moment là vous sentez un petit peu le bien-être’.

Elisabeth Grimaud nous dit que nous avons la possibilité d’activiter ces 4 neurotransmetteurs et c’est là que l’entraînement célébral peut nous aider grâce à trois mots simples. Ces trois mots peuvent nous rapporter le bien-être et va nous apporter le bonheur de différentes manières. Ils sont le ‘beau’ (savoir s’émerveiller – ‘vous pouvez voir cet émerveillement grâce à vos 5 sens’), le ‘bien’ (s’appliquer et s’impliquer), le ‘bon’ (se tourner vers les autres).

‘Quand on se tourne envers les autres la psychologie positive nous l’enseigne aujourd’hui on augmente son propre bien-être.’ (pour ne pas finir être les esclaves des autres, ‘on peut aussi être un ami pour soi et pas prendre soin de soi mais prendre soin de cet ami qui est là et qu’on accompagne au quotidien’)

L’idée de vous révéler mon expérience

J’ai regardé cette vidéo dans le cadre de mon défi de 30 jours – regarder une vidéo Tedx Talks tous les jours pendant un mois. Bien sûr, j’ai choisi celles qui portent un sujet pertinent pour mon blog et qui contribuent à mon développement personnel. Et c’était aussi, cette réalisation de soi dont nous avons tous besoin.

Lorsque je suis tombée sur cette vidéo, je l’ai immédiatement beaucoup aimé et j’ai décidé d’écrire ma propre histoire tout en m’inspirant de la sienne.

Pour ma part, je souhaite également décrire ma façon de vivre mon bonheur de différentes manières, lors de mon séjour en Bulgarie de près de 5 mois.

J’ai beaucoup écrit sur mes promenades avec mon fils. De plus, dans l’histoire d’Elisabeth, j’ai vu de nombreuses similitudes avec mes promenades ici dans mon village. Aujourd’hui, scientifiquement, grâce à son travail, je vais décrire comment j’ai aussi reçu ma D.O.S.E. de bonheur dont nous avons tous besoin au quotidien.

D’ailleurs, en vous révélant comment je vis mon bonheur de différentes manières, je vous motive et vous provoque à faire de même pour vous-même.

Bien sûr, je n’ai pas oublié d’écrire un poème à cette occasion 🙂 .

Roses rouges

Je marche vers les roses, je les admire, je les prends en photo et je suis satisfaite. Enfin, j’arrive à vivre mon bonheur de différentes manières !

Roses rouges sanglantes pour ce nième jour –
On dit qu’elles symbolisent l’amour.
Et de quel charme et de quel glamour,
Elles sont doués
Et de quelle beauté !
Ces roses saturent l’air d’arômes,
Et on peut facilement les sentir
Dès qu’on entre dans leur royaume,
Et là, on n’a même pas envie de partir.
Ces fleurs sont aussi divinement belles,
Si on les regarde, on sera pétrifié,
Tout comme lorsqu’un mortel,
Même aussi grand qu’un peuplier,
Croise le regard de la Gorgone Méduse.
En réalité, on devient une pierre immortel
À côté d’une belle et magnifique pelouse,
On n’est plus mobile, on s’arrête,
Et on n’est plus en quête,
On est en train de retrouver sa propre silhouette,
Et on ne peut même plus respirer,
Même Aphrodite ne peut être comparée
À une beauté aussi unique,
Cela me fait même écrire des vers lyrique.

Comment j’ai vécu mon Bonheur de différentes manières

J’avoue que cette vidéo m’a fait comparer mes activités au quotidien avec ce dont parlait l’auteure. De plus, je me demandais si elles correspondaient à ses paroles et si j’atteignais mon bonheur de différentes manières chaque jour. J’ai fait le point et décidé avec positivité que je reçois ma dose quotidienne de bonheur, remplissant entièrement tous les critères pour être une personne vraiment heureuse à la fin de la journée. Quelle reconnaissance ! Le vrai bonheur à l’état pur !

Depuis plusieurs mois maintenant, vivant séparée de mon mari, mais étant chaque jour récompensée d’être avec mon petit enfant et de vivre des moments de bonheur. Voici les raisons.

[un exemple d’une de nos promenades quotidiennes avec mon fils]

L’effet d’émerveillement

On sort dans la rue et on se retrouve devant une roseraie. Belles roses parfumées de différentes couleurs. Chacune d’eux m’apporte de la joie. Je les apprécie. Je passe par chacune d’elles. Certaines fleurissent, d’autres moins, d’autres sont de petits bourgeons.

Chaque racine suivante est d’une couleur différente. Il en existe de toutes sortes – rose, crème, blanc, orange, rouge. Il y en a avec des couleurs mélangées. Bref, un délice pour mes yeux.

J’ai vécu l’effet de l’émerveillement.

L’effet du bon

Mais elles sont aussi un délice pour mon mari, qui n’est pas avec nous. Je les prends en photo. Je les photographie pour lui envoyer et je sais qu’il les admirera autant que moi.

Nous continuons la balade. Peut-être irons-nous dans la forêt voisine ou nous préférerons le barrage. Il y a un long chemin à parcourir, mais cela en vaut la peine. Je sais que le paysage est magnifique. Il y a aussi mon église préférée que nous traversons en marchant sur ce chemin.

Je pense à mon mari et je prends des photos. Je sais qu’il les aimera aussi. Une partie de lui est avec moi. Il est également dans mon âme et dans mon esprit.

J’ai vécu l’effet du bon.

L’effet du beau

Je commence a être fatiguée. Parfois, la route n’est pas si dégagée, et je pousse aussi la poussette avec le petit. Le soleil est chaud et brûlant. Nous sommes en plein été. Mais je sais que ça en vaut la peine. Je sais que plus nous nous enfonçons dans la nature, plus l’air sera pur. Il y aura tellement plus de vues pour ceux qui veulent en profiter. Et bien sûr, je prends une photo.

Et tous les efforts en valent la peine, car la plupart de mon inspiration pour écrire mes poèmes vient de là; de la nature. De tout ce qui m’entoure. Je me fatigue physiquement, mais j’oublie vite la fatigue. Je décharge, je me sens même calme. L’expérience est géniale.

Je me sens contente de moi-même. En fait, j’ai contribué à mon bonheur, j’ai de la muse pour mon blog. Alors, je suis satisfaite. Je suis fière de moi d’avoir pu atteindre le point final. Je parviens à tirer le meilleur parti de la situation et à prendre plus de photos pour mon mari et mon blog.

J’ai réussi mon challenge !

J’ai vécu l’effet du beau.

Conclusion

Je vous ai fait assister à la réalisation de ma petite D.O.S.E. ce qui m’a apporte le bonheur de différentes manières dans ma vie quotidienne. Ce n’est pas inaccessible et difficile, n’est-ce pas ? Tout est dans nos capacités.

D’ailleurs, je n’ai pas fait quelque chose d’impossible. J’ai pourtant rendu ma vie plus heureuse, meilleure et plus belle.

Et vous voilà, une petite illustration de la façon dont, malgré le fait d’être séparée de mon mari, j’expérimente toujours le vrai bonheur. Je sais que j’ai des moments tristes et pourtant je sais que je peux vivre mon bonheur au quotidien. Gratitude pour ça !

Alors, pensez-vous que vous pouvez obtenir votre D.O.S.E. quotidienne et vivre le bonheur de différentes manières ? Êtes-vous prêt à être pleinement avec votre beau, votre bien et votre bon au quotidien ?

Voulez-vous ressentir les quatre neurotransmetteurs à la fois pour obtenir au moins un peu de bonheur pendant votre journée ?

Je termine par une phrase d’Elisabeth Grimaud

‘Au quotidien vous avez la possibilité de le faire, vous avez tous dans vos vie des petits riens qui peut vous permettre de developper ses 3 petits mots de bonheur. Votre corps a juste besoin d’un petit peu de bien-etre au quoitidien’.

J’y ajouterais qu’en recevant un petit peu de notre D.O.S.E. de bonheur chaque jour, ça augmente. On apprend même à l’atteindre plus facilement et à le multiplier.

N’est-ce pas notre objectif ? Être un peu plus heureux, mais chaque jour. Ne pas manquer une journée, entraîner notre corps à l’accepter et en faire une puissante machine qui attire le bonheur.

Je le souhaite du fond du coeur !

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt !

Si l’article vous a plu, je vous recommande de vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualité 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

20 septembre 2021 à 14h57

Merci pour cet article plein de bon sens, qui nous démontre que le bonheur est souvent dans « les petites choses » du quotidien. Ce que je retiens aussi, c’est qu’être heureux est une question d’état d’esprit et d’entrainement. Ce qui est positif, c’est que c’est à la portée de tous.
Amicalement
Valérie



    20 septembre 2021 à 15h25

    C’est vrai, le bonheur est gratuit car il ne se vend nulle part ! Nous devons décider nous-mêmes que nous pouvons être heureux et ouvrir notre esprit pour le voir. C’est tout autour de nous !



20 septembre 2021 à 20h15

Un article tout en poésie et en sensibilité… Effectivement le bonheur devrait être l’obsession de tout le monde et chercher le sien plutôt que celui de tout le monde devrait être le mot d’ordre ! Merci



20 septembre 2021 à 22h26

Un article très riche et inspirant 🙂 Il est vrai qu’il est important de cultiver son bonheur au quotidien 😉 Merci !!



21 septembre 2021 à 16h47

Merci Happiness pour ce bel article qui m’a fait découvrir le concept D.O.S.E. … Une superbe découverte que tu as su nous raconter avec toute la poésie qui caractérise tes articles …. 🙏



23 septembre 2021 à 15h36

Hello Genka, j’espère que tu vas bien !
Très inspirante la citation de la fin.
Dis-moi, dans ton article tu dis que tu as suivi un défi de 30 jours qui consistait à regarder une vidéo Tedx Talks. C’est quoi ?



    23 septembre 2021 à 16h53

    Bonjour Deltrey ! Je suis contente que l’article te plaise. En ce qui concerne le défi, nous avons été mis au défi de faire quelque chose pendant 30 jours chaque jour que nous n’avions pas fait depuis longtemps, quelque chose qui nous ferait sortir de notre zone de confort. Et je me suis fixée comme objectif de regarder 30 vidéos de Tedx Talks, car elles sont intéressantes, il y a des idées dedans et en tant que débutante dans ce domaine, cela me permet d’améliorer mes connaissances. En plus j’ai regardé des vidéos français/anglais, ce qui était vraiment un gros challenge pour moi, surtout avec l’anglais, qui n’est pas aussi bon que mon français. Je n’avais jamais fait une telle chose auparavant et ça m’a un peu « transpirée » et sortir de ma zone de confort.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *