articles poèmes / News

Ce que mon moi de 80 ans me dirait aujourd’hui

J’ai récemment écouté le premier épisode du podcast ‘London writers salon’ avec l’invité Alastair Humphreys Make a Living Writing About Your Life & Adventures, ce que j’ai vraiment apprécié. J’ai décidé de partager avec vous les choses qui m’ont impressionné dans son discours. Et notamment je réfléchirai à une question qu’Alistair nous fait poser. Qu’est-ce que mon moi de 80 ans me dirait de faire aujourd’hui ?

Suite à la conversation de l’interviewé, je me suis rendue compte d’une chose importante. J’ai réalisé que je pouvais entendre la personne timide à l’intérieur de moi vouloir crier alors qu’elle prononçait les mots : Fais-la ! Écoute-la! Elle a raison sur tout ! Sinon tu vas la regretter !

Mais qui était-elle vraiment ? Qui était exactement cette mystérieuse personne ?

Oh oui, Alastair mentionne certaines choses qui font vibrer ce moi intérieur. Ils lui font suivre ses traces et vivre une aventure après l’autre.

Mais il y a aussi ce moi de 80 ans qui me fait penser de cette façon parce que, oh ouais, il sait mieux… Il sait ce que je ressentirai dans les années à venir si je n’écoute jamais mon cœur. Si je ne poursuis pas mes rêves et si je ne vis pas ma vie comme je l’aime.

L’idée de micro-aventures que suggère Alastair

L’une des choses qu’il partage avec nous est qu’il vit chaque jour des micro-aventures, sur lesquelles il écrit ensuite. Des choses simples qui lui arrivent au quotidien et qu’il transforme en micro-aventures.

J’ai continué à écouter ses paroles sur le podcast et à suivre ses réflexions. Aussi ses expériences et les étapes qu’il a traversées. Son parcours en général. Il parlait de sa vie et de tout ça avec une grande émotion et une passion. En entendant aussi son envie avec laquelle il se lançait et enchaînait vers la prochaine aventure, j’ai eu envie de faire pareil. Non pas que je veuille littéralement copier ses pas. Mais je veux garder cette passion et ce désir d’aventure comme lui.

J’ai exprimé le désir de faire des choses inhabituelles. D’essayer différents bols pleins d’aventure. Puis d’apprendre et de grandir à travers eux, en préservant des souvenirs et en accumulant de l’expérience de valeur et de bonnes qualités.

En fait, je veux faire de chaque jour une grande aventure. Construire à partir de choses simples et petites que je vis, des aventures intéressantes et courageuses, remplies de bonnes émotions et de plaisir du moment présent.

Le but n’est pas de gravir l’Everest tous les jours, mais de faire en sorte que chaque jour me donne l’impression de vivre les mêmes émotions que si je vivais une très grande aventure.

Étant par nature une personne craintive et timide, qui, cependant, crie intérieurement d’avoir des aventures dès son plus jeune âge, sachant déjà aujourd’hui que la peur n’est pas un obstacle, je suis prête à le faire même dans la réalité. Une réalité qui est le moment présent ! Afin d’arrêter de tergiverser et de rester pour une autre vie qui ne viendra jamais.

Ce que mon moi de 80 ans me dirait aujourd’hui

Incitée à franchir cette étape et à remettre en question mon moi de 80 ans par Humphreys, je l’ai fait.

C’est pourquoi je me suis écrite une lettre. Je voulais m’entendre, entendre la voix d’une Genka de 80 ans… Parce qu’elle aura certainement vécu plus longtemps que moi, elle en saura plus que moi. Elle pourra même juger à quel point elle aime la Genka actuelle. Et voici ce que j’ai eu en réponse :

La lettre en Youtube version

Vous pouvez écouter cette lettre dans la version YouTube que j’ai créée pour vous. Profitez de regarder !

La lettre de ma version de 80 ans

Ma chère fée Genka de 38 ans, je t’écris pour te dire que je souffre beaucoup pour toi ! Je t’écris pour te dire qu’un très vieille Genka de 80 ans est outrée et n’aimerait pas la Genka actuelle pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il est logique que puisque tu es Genka dans le présent, je veux que tu vives là-bas. Et que tu vives dans l’ici et maintenant. Mais ce sera le ton ici et le ton maintenant, rappelle-toi !

Ensuite, je veux que tu fasses plus confiance aux gens ! Tout d’abord, communiquer avec les gens t’enrichit. Et deuxièmement, même quelques conversations avec eux te rendent plus heureuse ! Tu le sais tres bien !

Je veux que tu te sens heureuse de faire les choses qui te rendent heureuse et d’être avec les gens qui te rendent heureuse.

Puis, je veux que tu souris davantage – aux gens, aux animaux, à la nature, à tout ce qui t’entoure. Que tu souris davantage à toi-même !

Je veux encore une chose de toi – que tu continues à te connaître et à chercher de nouveaux chemins sur lesquels marcher et te construire. Ainsi évoluer et avancer.

Accepte-toi enfin telle que tu es et corrige ce que tu n’aimes pas. Chaque jour, tu as la possibilité de le faire. Chaque jour, tu as l’opportunité de changer ta vie et de la construire comme tu l’aimes.

Respecte-toi et respectes les autres aussi !

Ne sois pas le reflet de quelqu’un d’autre, sois ton propre projet et écoute souvent ton cœur ! Écoute ton moi intérieur qui ne te mentira jamais ! Crois en les mots qu’il a créés sur ton blog et sache que c’est la bonne voie !

Cependant, si tu ne fais pas tout ce que je t’ai écrit, sache que tu le regretteras et tu le regretteras beaucoup !

À la fin de ma lettre, je te dirai de tout mon cœur que je t’aime très, très fort et que je serai toujours à tes côtés !

Je crois en toi ! Crois en toi aussi !

Je t’aime ! Aime-toi aussi !

L’effet de cette lettre sur moi

J’avoue que cette lettre m’est venue comme un coup de tonnerre !

Je me suis vraiment mise à la place de mon moi de 80 ans et je me suis posée beaucoup de questions.

Alors, j’ai eu beaucoup de réponses qui m’ont plu et que je prévois de mettre en œuvre.

Je prévois de vivre ma vie comme je le veux et j’ai l’intention de la vivre pleinement. Je ne devrais pas laisser ses soi-disant recommandations m’échapper juste comme ça. Et puis disparaître de mon esprit jusqu’à ce que mon temps soit écoulé et que j’atteigne ce moi de 80 ans.

Oh oui, je le vivrai même comme si je n’arriverais jamais à demain, car je le mérite ! Je le mérite comme toute personne née sur cette terre. J’ai décidé de transformer la haine et la lassitude du cœur en amour et en une flamme qui brûlerait pour toujours !

Conclusion

Les mots que je retiendrai et appliquerai à chacune de ces qualités négatives et à d’autres que je trouverai en moi afin de les changer sont les suivants :

[…] ma tendance en tant que personne est que je suis un type assez pessimiste, négatif, paresseux et faible, mais j’essaie trop fort de m’entraîner à ne pas être ces choses. Une façon que j’ai trouvée qui m’entraîne à ne pas être ces choses est de dire oui à des choses auxquelles je serais naturellement tenté de dire non. Je suis également très intéressé – quand l’occasion se présente – à me demander ce que l’ancienne version de moi me recommanderait de faire.

A partir d’aujourd’hui, je décide de commencer à aventurer et à collectionner des souvenirs qui me rendent heureuse. Aussi tels qui me donnent la muse de continuer à écrire…

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt !

Si l’article vous a plu, je vous recommande de vous abonner à mon blog pour continuer à recevoir des articles de qualité 🙂 !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Commentaires

4 juillet 2022 à 22h16

Incroyable exercice !! C’est tout bête mais le fait de se mettre en situation de la sorte change énormément notre perspective. Je viens à peine de commencer à y penser et déjà un changement d’angle de vue sur MA PROPRE VIE !! C’est dingue !! Merci merci et merci Genka pour cette belle découverte !!!



5 juillet 2022 à 10h09

Quand nous sommes vieux, nous avons accumulé énormément de sagesse. Donc, l’intérêt de se projeter dans le futur peut être un point de vue intéressant 😉



5 juillet 2022 à 17h55

Oooohhh … qu’elle belle et subtile idée cette lettre de mon moi de 80 ans … Merci et tout ma gratitude de me l’avoir fait découvrir …



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.